Editions

Editions

"Paysages de la Reconstruction (1919-1939)" Catalogue de l'exposition (dir. P. Doucet et S. Bedhome)

Dans le cadre du Centenaire de la Guerre de 1914 - 1918, le musée de Vassogne présente sa nouvelle exposition «Paysages de la Reconstruction(1919 - 1939)». Cette exposition aborde la question de la reconquête des terres et des cultures par les habitants. La reconstitution agricole est un enjeu qui touche particulièrement le Chemin des Dames, cette zone de l’Aisne labourée, dévastée, aplatie par la guerre. Les exploitants et l’administration - nationale et locale - ont plusieurs priorités : la remise en état des terres, la reconstitution des cadastres, le retour aux rendements d’avant-guerre et la consolidation des structures de production. 2017 marque par ailleurs pour le Musée de Vassogne le début d’une démarche de collaboration artistique avec des artistes contemporains. Françoise Perronno nous propose une ré-interprétation sur plaques de verre de nombreux paysages passés et contemporains du Chemins des Dames.

Patrick DOUCET

Prix 15 euros (Bon de commande 1)

"Le chemin de la reconstruction (1919-1939)" Catalogue de l'exposition (dir. P. Doucet et S. Bedhome)

Des hommes. Des hommes debout. Des hommes qui reconstruisent. Des hommes qui commémorent. Comme morts. Des morts. Des hommes couchés par la bêtise. La barbarie des puissants, et celle des impuissants – ceux qui privilégient la force à la raison. Des hommes sacrifiés au nom d’une idéologie dévoyée. Des hommes auxquels on refuse le droit de penser et de critiquer le carnage dont ils sont les victimes. Des hommes programmés pour mourir dans la boue, ou succomber lentement aux vapeurs toxiques des gaz. Des hommes qui se savaient trahis. Et si ces morts, conscients d’être les marionnettes d’un pouvoir manipulateur qui ne vise qu’à se pérenniser, étaient plus vivants que nous, les hommes debout, qui les honorons alors que nous sommes incapables de déjouer les nouvelles formes de barbarie ? Nous qui nous obstinons dans une vision angélique de l’humanité afin d’oublier que « l’homme est un loup pour l’homme ». Parce que l’on aimerait se convaincre qu’ils ne sont pas morts pour rien. Parce que l’on voudrait croire encore que les mentalités, la société, vont forcément dans le sens du progrès. En dépit de ce que nous souffle la raison. L’Histoire.

Andrée DEWIERE

Prix 15 euros (Bon de commande 2)

"Reconstruire le Chemin des Dames. Evénement ruine et société des sinistrés (1919-1939)" (S. Bedhome)

L’ampleur globale des destructions sur le Chemin des Dames (Aisne) est incontestablement sans précédent au lendemain de la Première Guerre mondiale et justifie une étude à part entière sur sa reconstruction.

La gestion et la digestion de « l’événement ruine » et par là même la Reconstruction de ce pays rural apparaissent fortement contrastées. L’immense machine administrative d’après guerre digère plutôt bien tous les cas particuliers grâce à ses formulaires et répond aux besoins les plus pressants confirmant une tendance à un changement de nature de l’Etat sur le Chemin des Dames. Les inégalités demeurent néanmoins bien présentes confirmant ce que certains appellent dès 1921 « Le scandale des régions libérées ». De cette interaction des cultures, des droits, des techniques ; de ce subtil mélange de tradition et modernisme, permanence et mutation ; de cette confrontation à un milieu, va naître une société des ruines dont cette thèse tente de dresser le portrait.

Stéphane BEDHOME

Préface de Frédéric ROUSSEAU

Prix 25 euros (EPUISE)